header banner
Default

La supplémentation de Meta pour Instagram et Facebook sans publicité, à partir de 119,88 € par an - Next


Meta l’avait annoncé, c’est désormais une réalité : vous pouvez utiliser les réseaux sociaux Facebook et Instagram « gratuitement avec des publicités » personnalisées, ou bien payer pour les utiliser « sans publicité ». Le tarif reste assez élevé (à partir de 9,99 euros par mois) surtout rapporté au revenu mensuel moyen d’un utilisateur européen. 

L’abonnement payant à Facebook et Instagram est là 

VIDEO: FB and Instagram explore charging European users to browse sites ad-free | DW Business
DW News

Nous avons constaté que Facebook a commencé à mettre en place son dispositif proposant à ses utilisateurs de choisir entre deux façons de consulter le réseau social :

  • soit un abonnement « à partir de 9,99 €/mois (taxes applicables incluses) », soit 119,88 euros par an.
  • soit une utilisation gratuite incluant l'autorisation à Facebook d'afficher de la publicité comportementale, que l'entreprise décrit comme la possibilité de découvrir « des produits et des marques grâce à des publicités personnalisées ».

Dans le second cas, l'entreprise précise que « vos informations seront utilisées pour les publicités » alors qu'elle indique le contraire dans le premier cas. L'utilisation gratuite avec les publicités est présentée comme « votre choix actuel » – c’est l’option par défaut sur les anciens comptes – par Facebook, alors que le réseau social ne proposait jusque-là aucune possibilité de choisir.

L’« Espace Comptes » comme vaisseau amiral

VIDEO: Meta unveils paid ad-free subscription for FB and IG for users in Europe
Arirang News

La page d'aide Facebook consacrée à l'abonnement sans publicités précise que cette option « est uniquement disponible dans la région Europe ». Mais également que « ce choix est obligatoire pour continuer à utiliser nos produits », et qu'« il s’appliquera à tous les comptes que vous possédez dans un même Espace Comptes » (qui permet de gérer la connexion à ses différents comptes Facebook, Instagram et Meta).

Le prix d’un abonnement sans publicités dépend du nombre de comptes Facebook et Instagram qui se trouvent dans l’Espace Comptes utilisé pour s'abonner. Il varie par ailleurs en fonction du canal d’abonnement utilisé. Si l'utilisateur choisit de s'abonner, Meta explique que :

  • Un montant fixe de 9,99 euros par mois vous sera facturé jusqu’au 1er mars 2024.
  • Après le 1ᵉʳ mars, le prix sera de 9,99 euros par mois pour un compte, plus 6 euros par mois pour chaque compte Facebook ou Instagram supplémentaire dans cet Espace Comptes.
  • En cas d'abonnement via l'App Store d'Apple ou Google Play Store (qui prélèvent une commission de 30 %), les prix montent à 12,99 euros par mois pour un compte, plus 8 euros pour chaque compte supplémentaire. 

De 191,88 à 251,88 euros par an pour Facebook ET Instagram

VIDEO: HOW TO APPROVE CROSSPOSTING ON FACEBOOK
Leona Chin Gaming and Tutorials

Un utilisateur qui voudrait s'abonner pour ses deux comptes Facebook et Instagram via Facebook.com devra donc payer 12,99 euros par mois jusqu'au 1ᵉʳ mars 2024, puis 20,99 euros par mois, soit 251,88 euros par an tout de même. Depuis un ordinateur, le tarif n’est plus « que » de 191,88 euros par an. 

Une page (l'espace comptes mentionné ci-dessus) permet à l'utilisateur de rassembler les comptes qu'il veut associer.

Le réseau social propose aussi une page d’information sur la diffusion des publicités dans la région Europe rassemblant des liens vers les conditions d’utilisation de ses services ainsi que vers ses FAQ pour la suppression de comptes sur Facebook, Instagram et Meta. Une nouvelle page de « conditions générales sans publicité » est par ailleurs consultable.

Comme nous l'avons déjà expliqué, selon Meta, cette alternative lui permettra de se mettre en conformité avec le RGPD qui l'oblige à demander à ses utilisateurs leur consentement avant de leur présenter de la publicité comportementale. En début d’année, l'entreprise a été condamnée à 390 millions d'euros d'amende pour ne pas l'avoir fait depuis la mise en place du règlement européen.

Et en ce début de mois de novembre, le Comité européen de la protection des données  (CEPD, ou EDPB en anglais) a annoncé l'extension de l'interdiction de la publicité comportementale des réseaux sociaux de Meta tel qu'elle était mise en place jusque-là.

Ce mercredi matin, nous avons pu constater qu'Instagram, l'autre réseau social de Meta pointé du doigt par le CEPD, proposait lui aussi à ses utilisateurs de s'abonner.

Le revenu moyen par utilisateur de Facebook est de 6 euros par mois en Europe

VIDEO: How to Create Custom Reports in Meta Ads (Facebook/Instagram Ads)
XYZ Lab

Les chiffres (.pdf) de Facebook publiés fin octobre (qui n'incluent pas les utilisateurs d'Instagram, WhatsApp ou de ses autres produits) indiquent que l'entreprise a perçu 408 millions de dollars au troisième trimestre 2023 (contre 423 au troisième trimestre 2021) en Europe, pour un total de 3 milliards au niveau mondial.

Le revenu moyen par utilisateur (Average Revenue per User, ARPU) de Facebook était quant à lui de 19 dollars (soit 17,81 euros) au troisième trimestre 2023 (contre 14,23 en 2022) en Europe, de 56 dollars (52,5 euros) en Amérique du Nord, et de 11 dollars (10,30 euros) en moyenne mondiale.

Le revenu moyen par utilisateur de Facebook est donc de 6,33 dollars (5,94 euros) par mois, soit 40 % de moins que les « 9,99 euros par mois (taxes applicables incluses) » proposés par Meta. Une tarification qui soulève des questions. 

Reste une question : est-ce une « rémunération appropriée » ?

VIDEO: Meta Could Charge $14 For Ad-Free Facebook And Instagram
Tech2 Gizmos

Comme le rappelle BFM Business, « Facebook a profité d'une brèche » dans la décision de la Cour de Justice de l’Union européenne. Dans la décision, il est en effet indiqué que les utilisateurs « doivent disposer de la liberté de refuser individuellement […] de donner leur consentement à des opérations particulières de traitement de données non nécessaires à l’exécution du contrat sans qu’ils soient pour autant tenus de renoncer intégralement à l’utilisation du service offert par l’opérateur du réseau social en ligne, ce qui implique que lesdits utilisateurs se voient proposer, le cas échéant contre une rémunération appropriée, une alternative équivalente non accompagnée de telles opérations de traitement de données ».

C’est bien le cas, mais la question est de savoir si l’alternative financière est bien une « rémunération appropriée » pour Meta. Il y a quelques jours, Capital interviewait Constantin Pavléas, avocat spécialisé en droit numérique : « avoir le choix entre l’utilisation de ses données personnelles ou payer un abonnement à un prix élevé, ce n’est pas un vrai choix. Le consentement est plutôt contraint ». Or, le RGPD impose d’avoir un consentement libre, spécifique et éclairé.

BFM Business rappelle que la Commission européenne a confirmé à Tech&Co que « à ce jour, l'offre de Meta n'a été validée par aucune autorité de protection des données personnelles ». Il faut maintenant attendre de voir ce que pensent les autorités nationales et européennes du tarif proposé, et si des mesures/sanctions seront prises. 

Meta vient par ailleurs d'assurer à Tech&Co que, « dès les prochains jours », plus aucune publicité ne sera affichée pour les comptes rattachés à des mineurs sur Facebook et Instagram. L’entreprise précise cela dit qu'il s'agit d'une « mesure temporaire », prise en raison de l'évolution de la jurisprudence européenne autour de la régulation des données.

Sources


Article information

Author: Kristina Santana

Last Updated: 1703585881

Views: 913

Rating: 3.6 / 5 (73 voted)

Reviews: 94% of readers found this page helpful

Author information

Name: Kristina Santana

Birthday: 2014-05-05

Address: 46316 Jennifer Stravenue, Hillfurt, AK 33289

Phone: +4474865279912976

Job: Article Writer

Hobby: Coin Collecting, Cocktail Mixing, Rock Climbing, Wildlife Photography, Bird Watching, Skydiving, Tennis

Introduction: My name is Kristina Santana, I am a persistent, multicolored, expert, risk-taking, radiant, transparent, artistic person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.